dimanche 30 septembre 2012

Cracker un réseau WiFi avec un téléphone sous Android

Si vous êtes un geek, vous connaissez surement la distribution Linux BackTrack spécialisée en sécurité qui permet notamment de cracker n'importe quel réseau WiFi sécurisé par une clef WEP en moins de 10 minutes grâce à la suite aircrack-ng.
Ce système d'exploitation intègre des drivers de cartes réseau WiFi qui permettent de faire fonctionner le mode "Monitor". Ce mode permet par exemple à des applications de capturer des paquets WiFi qui ne sont pas destinés à cet ordinateur.


Android étant basé sur Linux, Ruby Feinstein (un cousin d'Einstein?) désirait fortement pouvoir faire ça depuis son téléphone. Il a donc commencé à étudier les composants des smartphones sous Android et il a remarqué que la plupart intègrent des chipset Broadcom BCM4329 et BCM4330, également présents dans des ordinateurs portables.

Avec deux amis développeurs, il a donc modifié les drivers Android de ces deux chipsets pour supporter le mode Monitor. Au final, le tout est parfaitement fonctionnel. En installant ces firmwares sur un Nexus One et un Galaxy S2, ils arrivent à cracker des réseaux grâce à la suite aircrack-ng sous la ROM Cyanogen Mod.

Leur souhait est d'intégrer leurs firmwares dans le plus de téléphones possible mais cela nécessite de les compiler différemment pour chaque téléphone. Ils prévoient de développer un APK universel qui permettrait une distribution de masse.
Pour l'instant, ils proposent deux packs :
  • Un pack à installer sur un Nexus One tournant sous Cyanogen Mod 7.
  • Un pack à installer sur un Galaxy S2 tournant sous Cyanogen Mod 9.
Vous pouvez suivre l'avancée de leurs travaux sur le blog qu'ils ont ouvert pour l'occasion : http://bcmon.blogspot.com